Road trip en Pologne – La frontière tchèque

Suite de l’aventure polonaise ! Si vous n’avez pas encore découvert la première partie, je vous invite à le faire de ce pas en vous rendant à cette adresse : Road en trip Pologne – Wroclaw.

Nous voilà donc partis pour le sud-ouest du pays, à la frontière Tchèque. Notre but étant de réaliser des randonnées dans les montagnes de Kudowa et de Szklarska Poreba (à vos souhaits). Avant de partir, nous avons consulté la carte et paraît-il que des canyons et autres attractions naturelles rocheuses s’y trouvent. Vivement !

Le changement d’ambiance est immédiat et la rupture ville/campagne est assez incroyable. À peine sortis de Wroclaw, nous nous retrouvons dans des lieux très peu habités et reclus. Nous avons passé la quasi-totalité de la journée dans les transports en communs ; il faut savoir qu’en Pologne, les trains ne dépassent pas les 50 km/h et pour parcourir 40 km il faut compter 1h30 de trajet !

Pologne, Kudowa paysage

Bref arrêt à Kłodzko en attendant le prochain train. Nous visitons le village et malgré notre bonne volonté il faut avouer qu’il n’y a pas grand chose à faire ! Très peu animé, les gens nous observent avec un regard dubitatif et se demandent probablement ce que font 2 touristes à cette période de l’année…

Nous arrivons sur les coups de 20h à notre destination : Kudowa. Problème : il fait froid, la nuit est tombé et toujours aussi peu de monde dans les rues. Nous cherchons un endroit pour dormir, en tente cela risque d’être trop difficile. Il semblerait que de la neige soit prévue dans la nuit…

Nous déambulons dans les quartiers vides du village, dans l’espoir de trouver un endroit au chaud pour y passer la nuit, nous désespérons puis finalement nous tombons sur « Buenos Aires ». Un bâtiment qui donne l’impression d’être face à une auberge de jeunesse. Nous décidons donc de frapper à la porte, une vieille dame argentine nous ouvre avec un grand sourire et nous accueille ! Nous sommes bien dans une auberge. Ouf, ce soir on sera au chaud !

C’est le moment de travailler notre espagnol, du moins pour Hugo… malgré tous les cours reçus depuis le collège, mes connaissances se résument aujourd’hui à « Buenos dias », « gracias », « si si » et « adios ». Nous nous installons tranquillement et passons la nuit dans un bon lit douillet.

Le réveil sonne à 9h, nous sommes prêts pour une journée de randonnée en forêt ! Nous tirons les rideaux avant de prendre le petit déjeuner et… il neige ! Et pas qu’un flocon ! Il neige énormément et vous devinez que nous ne sommes absolument pas équipés pour ce genre de conditions. Pas le temps de comprendre ce qu’il se passe, nous voilà déjà dehors, parés à parcourir 20 km à pied. Direction le canyon au sommet du Stolowe Mountain National Park !

Roadtrip Pologne, forêt enneigée

Perdu en forêt en Pologne

La monté est relativement rude mais le périple fascinant… Des forêts de pins enneigés nous entourent, pas l’ombre d’une personne, le silence total. Le Monde de Narnia s’ouvre à nous !

Après 2h30 de marche, nous arrivons au but : le canyon. Un lieu très sympathique, au sommet du parc, où un tas de rochers s’entrechoquent dans lesquels un chemin se faufile. Il faut parfois se plier en 4 pour passer mais l’attraction vaut le détour. Seul le point de vue, n’est hélas pas appréciable, car le panorama est caché par la trop forte tombée de neige.

Stolowe Mountain National Park

Le sentiment de solitude est immense ; seul le bruit de nos pas écrasants la neige et du vent soufflant sur les arbres se font entendre. C’est unique et apaisant.

Nous « déjeunons » (pain/fromage…), et profitons encore de cet endroit avant de repartir en arrière. 10 km nous attendent et la fatigue commence à se faire ressentir.

Arrivé à l’auberge, épuisé et affamé, nous y restons une nuit de plus. Demain, direction Szklarska Poreba, puis Varsovie ! Des péripéties comme on les aime nous attendent encore.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite et fin de l’aventure !  ;)

Note : Comme vous l’avez remarqué, peu de photos ressortent de cet article. Si bien que l’une d’entre elles provient de mon iPhone… Du aux conditions météorologiques, je n’ai tout simplement pas osé sortir mon Réflex. Le prochain article sera plus étoffé en clichés promis !

1 commentaire

Poster un commentaire