Road trip en Slovénie : Dernière étape du voyage Interrail

Notre road trip en Slovénie touche à sa fin et le voyage Interrail également. Avant de rejoindre notre terre natale et reprendre un train de vie normal, nous passerons par le lac Bohinj en Slovénie.

Le lac de Bled était vraiment un lieu sympa, plein de charme. Mais mon coup de cœur va délibérément pour le lac Bohinj. Moins accessible, plus sauvage et plus naturel. Il faut s’enfoncer dans le parc national du Triglav pour y accéder et seul le petit village de Ribčev Laz borde ses eaux.

Jour 9 : Visite du lac Bohinj

Après avoir quitté Bled, nous sommes arrivés vers 20h à proximité du lac Bohinj. Juste le temps pour nous de s’installer dans un camping et préparer notre journée du lendemain.

le lac Bohinj en Slovénie

Pour la première fois du road trip, moi et Estelle décidons de passer une partie de la journée chacun de notre côté. Elle avait envie de repos au bord du lac, j’avais envie de grimper les sommets environnants. Mon dévolu s’est donc jeté sur le mont Vogel (1922m).

Nous nous quittons vers 10h du matin avant d’entamer une marche d’1h. Un téléphérique relie le mont Vogel depuis le fond de la vallée (il m’aurait fallu partir bien avant 10h pour pouvoir tout faire à pied !). Une fois arrivé à la première étape de l’ascension, je m’arrête admirer le splendide panorama sur le lac :

le lac Bohinj en Slovénie

Petite pause effectuée, je me dirige vers le sommet. 1H30 de rude montée m’attendait. Sur la fin, la pente est à quasi 90 degré (j’exagère à peine), autant vous dire qu’il vaut mieux éviter de trébucher ! J’arrive sain et sauf au sommet, et ces efforts n’auront pas été vain tellement ce qui m’entoure m’éblouit. Je me retrouve seul sur la pointe de la montagne et une légère brise me caresse le visage. Je regrette seulement qu’Estelle ne soit pas avec moi pour que l’on puisse profiter ensemble de ce spectacle.

Le parc national du Triglav en Slovénie

Le parc national du Triglav en Slovénie

Le parc national du Triglav en Slovénie

En prime, je vous propose une petite vidéo. Bon, c’est mal filmé mais c’est juste pour vous donner un autre aperçu de la beauté du site.

Je redescends et rejoins Estelle au bord du lac. Premier réflexe : piquer une tête ! Le soir nous mangeons au village avant de rejoindre notre tente.

Jour 10 : Canyoning  au parc national du Triglav

Tant qu’à être dans une région riche en activités et sports nautiques, autant y participer. C’est avec une certaine inquiétude (surtout pour Estelle !) que nous décidons de faire du canyoning. Le principe ? Dévaler un cours d’eau à travers un canyon. Ce qui comprend : descentes en rappel, sauts, toboggans naturels, tyroliennes, etc. Bref, beaucoup d’action au programme !

Pour 60 euros, par groupe de 6, nous avons le droit à 2H30 d’éclate totale. Le guide nous emmène au cœur de la montagne et vraiment, nous prenons notre pied !

Canyoning en Slovénie

Canyoning en Slovénie

Canyoning en Slovénie

Canyoning en Slovénie

Lessivés de cette matinée riche en adrénaline, nous passons un peu de temps à la piscine de Bohinjska Bistrica (ben quoi, c’est mérité non ? :)).

Fin du voyage : Dernier jour en Slovénie et retour en Suisse

Notre road trip en Slovénie touche à sa fin, nous passons une partie de la journée à profiter du lac de Bohinj avant de s’en aller vers la Suisse. Un long voyage en train nous attend encore. Nous nous arrêtons à la frontière Autrichienne et prenons un train de nuit que nous attendions désespérément (plus de 2h de retard) pour rejoindre Zurich en Suisse.

le lac Bohinj en Slovénie

le lac Bohinj en Slovénie

Les derniers jours de ce voyage nous le passeront à nouveau chez la sœur d’Estelle en Suisse.

Pour vous rappeler le début du road trip, j’avais oublié le pass Interrail chez moi et il a fallu vaincre de nombreuses heures d’organisation et de stress pour enfin souffler et partir l’esprit serein. Et bien, figurez-vous que le retour sera de la même trempe, voir pire… En effet, nous devions prendre un train à Evian-les-bains (en France) à 10h20 précise. Problème : nous sommes situés dans la montagne, au Col des Mosses (en Suisse) à plus d’1h de voiture, personne pour nous y emmener. Aucun bus ne descend jusqu’au lac et aucun train ne fait la liaison Suisse/France. Bref, la seule solution est de faire du stop.

Dernier jour

Nous sommes dimanche et nous nous levons à 6h du matin pour assurer le coup (4h20 avant le départ, nous pensions être large). Nous levons le pouce sur le bord de la route en espérant qu’une âme charitable s’arrête. Le souci, c’est qu’au bout d’une demi heure, nous n’avons vu qu’une voiture… L’inquiétude prend place. 1H, toujours rien, 3 voitures sont passées devant nous… Je commence sérieusement à m’inquiéter. Et tout à coup, dans la brume, notre sauveur jaillit : une femme s’arrête… Malheureusement, elle ne va pas bien loin et nous emmène 7km plus bas. Bon, au moins nous sommes en direction de la ville, donc là où il y a de la circulation. Nous levons le pouce à nouveau, une femme s’arrête et nous conduit… 10km plus bas, à Aigle. Là bas, nous prenons un train pour rejoindre Monthey, situé à 45min de voiture de notre destination. Finalement, nous nous rendons compte que nous nous sommes arrêtés trop loin. Pas le temps de s’échauffer, nous courons à toute vitesse pour rejoindre l’axe qui mène vers Evian-les-bains. Il est 9h20, nous n’avons plus que 10min pour qu’une personne s’arrête et nous emmène directement à la gare. Sinon, c’est fichu. Clairement, à ce moment là, je suis désespéré. Je suis à la limite d’appeler un taxi que je payerai sûrement une fortune, pour rejoindre immédiatement la gare. Il reste 5min, je m’éloigne d’Estelle pour m’abriter de la pluie et appeler un taxi. Je cherche un numéro, j’en trouve un, je presse le bouton « appeler » lorsque… une voiture s’arrête ! Je me précipite pour les rejoindre avant de réaliser de ce qu’il vient de se passer. Je ne rêve pas, un couple nous propose bien de nous emmener à Evian, directement à la gare. Un véritable miracle !

Le couple nous a avoué qu’ils ont vu Estelle seule sous la pluie, ce qui les a incité à s’arrêter. Ils m’auraient aperçu, ils ne se seraient pas arrêtés. Tout s’est joué à quelques secondes près…

Finalement, nous arrivons à 10h10 à la gare, et soufflons un bon coup. Tout le stress vécu pendant 4h s’envole.

Fin du voyage

Ce road trip a été une nouvelle fois fort en émotion. Des rencontres, des paysages, des galères, de la fatigue, du bonheur… Nous sommes passés par tous les états et tout était réunit pour vivre un voyage complètement dingue. Mon coup de cœur va pour la Suisse et le lac Bohinj en Slovénie, et une déception pour les Cinque Terre en Italie. Nous revenons avec la sensation d’avoir vécu quelque chose d’unique et nous n’avons plus qu’une envie : repartir !

Découvrez les précédents récits de ce road trip estival :

6 Comments

  • Tanguy Nicolas

    Waouh sacré périple, ça fait beaucoup de bons et mauvais souvenirs. En tout cas c’était plutôt sympa à lire et à regarder !
    Vivement le prochain l’année prochaine. ;)

    • hugolebeller

      Des galères qui se transforment tout de même en bons souvenirs. En y repensant, ça nous fait beaucoup rire ! Merci mec, j’espère quand même partir quelque part avant l’été 2016 ;)

  • Elisa

    Je n’ai même pas de mots pour décrire tes photos Hugo … elles sont tellement magnifiques et me donnent tellement envie d’aller faire un tour en Slovénie ! Et pourtant ce n’est pas du tout une destination voyage qui me donnait envie auparavant !

    Je n’ai pas eu le temps de lire ton récit et tes aventures tumultueuses mais je repasserai dans le coin ;)

    Et le design de ton blog envoie du lourd ! Pouaa ! En-foi-** lol
    Continues comme ça, tu nous fais nous évader avec tes superbes clichés. Merci ! Bises

    • hugolebeller

      Merci beaucoup, ça me fait très plaisir ce que tu me dis ! :)
      Je suis content de savoir que ça te donne envie de voyager. Notamment en Slovénie ; pays peu connu et pourtant si beau…
      Merci encore, je vais essayer de continuer comme ça, c’est motivant ! Bises.

  • Donlope

    Ca a vraiment l’air top la Slovénie! Je n’imaginais pas d’aussi belles montagnes!
    Merci pour la découverte!

    • hugolebeller

      Oui, la Slovénie est vraiment un pays à visiter. Je le conseil fortement !
      Merci à toi :)

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :