Road trip en Italie : 2ème étape du voyage Interrail

Après un passage en Suisse riche en émotion et en paysages, nous voilà partis pour un road trip en Italie !

Haaa l’Italie… beauté des paysages, richesse du patrimoine, traditions, histoire etc. Tout y est pour nous attirer et nous donner l’envie de découvrir cette culture si riche. Alors qu’en est-il vraiment ?

Jour 4 (suite) : Direction Milan

Road trip en Italie : de Montreux à Milan puis Riomaggiore

Nous quittons Montreux (Suisse) pour se diriger vers le nord de l’Italie et plus précisément vers Milan. Nous arrivons vers 23h, sous une chaleur écrasante, et partons à la quête d’un hôtel à moindre coût. Nous nous aventurons dans les rues avoisinant la gare et tombons nez à nez avec un établissement 1 étoile, qui, pour le coup, donne vraiment le sentiment d’être à bas prix ! À l’intérieur nous demandons le prix pour deux personnes : 55 euros. Bon, ça passe… en revanche, les yeux rouges sanguinolents du réceptionniste nous inspirent guère confiance. Nous cherchons une excuse pour s’en aller au plus vite : l’hôtel ne prend par la carte bancaire (mauvais signe) et le cash est l’unique moyen de paiement. Nous nous excusons donc de ne pas avoir de monnaie sur nous et filons à l’anglaise ! Ouf, sauvés.

Finalement, nous passerons la nuit dans un hôtel situé dans une rue parallèle. Cher et bruyant, l’hôtel n’a pas forcément meilleure mine. Malgré tout, nous avons pu profiter d’un certain confort avant de pouvoir entamer le camping sauvage !

Jour 5 : les Cinque Terre

Après ce court passage à Milan, nous reprenons le train direction les Cinque Terre (ne vous inquiétez pas, aucune faute d’orthographe à l’horizon, ça s’écrit sans « S »!). Les paysages se transforment au fur et à mesure que le train avance, nous passons dans de nombreux tunnels traversant la montagne, puis enfin, nous arrivons à destination.

La région des Cinque Terre est composée de 5 magnifiques petits villages agrippés au bord des falaises et surplombants la mer méditerranéenne : Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. Notre premier stop se fera à Riomaggiore.

Une fois arrivés, le panorama nous éblouit. Enfin, l’Italie se présente dans toute sa splendeur ! Je vous laisse apprécier :

Road trip en Italie : Riomaggiore à Cinque Terre

Road trip en Italie : Riomaggiore à Cinque Terre

Road trip en Italie : Riomaggiore à Cinque Terre
Road trip en Italie : Riomaggiore à Cinque Terre

Nous passerons la journée à nous baigner dans ce charmant port avant d’entamer une excursion à travers le village. Constat alarmant : il y a beaucoup (trop) de touristes. Presque aucun italien à l’horizon, sauf dans les commerces. Second constat : les commerçants ne sont pas accueillants. Du moins, pour nous, l’expérience chez eux fut mauvaise.

Passé ces malheureuses constatations, il est temps de trouver un lieu pour y passer la nuit. Nous décidons de marcher en direction de la montagne afin d’y poser notre tente. Sur le chemin nous rencontrons Tobby, un allemand qui visite le pays seul et à pied. Ne sachant pas où dormir également, nous partons ensemble dans la montagne et trouvons un petit coin au pied d’un champ de vignes, un peu reculé des sentiers. La nuit fut terrible pour moi : la chaleur est insupportable et j’ai le sentiment d’étouffer. Malgré tout, j’arrive finalement à m’endormir et j’espère trouver un peu de fraîcheur le lendemain.

Jour 6 : Vernazza et la plage du Guvano

Nous passons la matinée à nous baigner dans le port de Riomaggiore. C’est tellement agréable de flâner dans cette eau bleu turquoise tout en profitant de l’environnement. Un véritable réconfort après une courte nuit !

Pour le repas du midi, nous décidons de tester une spécialité du coin : le cornet de fruits de mer frits. Très rassasiant et bourratif, mais le goût y est !

Road trip en Italie : cornet de fruits de mer

Le soir nous séparons notre chemin avec Tobby : il s’en va pour la plage secrète de Guvano (à Corniglia), moi et Estelle partons pour le village de Vernazza.

Arrivés sur place, le constat observé à Riomaggiore est encore plus fort ici : les touristes envahissent le village. Le charme pittoresque et romantique que pourrait avoir Vernazza disparaît complètement avec ces marées de visiteurs qui déboulent toutes les 30mins via la gare. Nous sommes tout de même là pour en profiter et c’est ce que nous allons faire !

Road trip en Italie : Vernazza à Cinque Terre

Road trip en Italie : Vernazza à Cinque Terre

Road trip en Italie : Vernazza à Cinque Terre

Après une courte baignade, nous nous rendons dans un restaurant situé en face du port. Nous apprécions moyennement le repas, qui plus est, l’addition s’avère salée. De plus, nous devons payer des frais de couverts qui s’élèvent à 2 euros par personne ! Nous qui voulions absolument éviter les « attrape-touristes » nous sommes à côté de la plaque…

Les ennuies continuent après le repas. Tout comme la veille, nous nous rendons dans la montagne pour y trouver un petit espace afin d’y planter notre tente. Vers 4h du matin, de terribles maux de ventre nous réveillent et nous passons les heures suivantes à vomir. Nous pensons à une intoxication alimentaire due au repas du restaurant de la veille… Le soleil se lève et par je ne sais quelle force surhumaine, nous replions la tente et partons en direction du village, situé en bas de la montagne.

Une fois arrivés, deux idées en tête : manger des fruits et nous baigner. Ce que nous faisons durant la majeure partie de la journée.

En fin de journée nous commençons enfin à aller mieux et il est donc grand temps de quitter le village. Nous partons en vitesse rejoindre Tobby à la fameuse plage secrète de Guvano. Paraît-il qu’il s’agit d’un campement hippie. Nous sommes très curieux de découvrir le coin.

Une fois arrivés à destination (seulement 2km nous séparait de la destination), nous découvrons que le seul moyen de parvenir au campement est de traverser un tunnel pendant 20min, dans le noir total ! L’expérience fût vraiment saisissante. Sans lumière, vous vous retrouvez dans l’obscurité complète et vous perdez tous vos repères. Heureusement pour nous, il me restait quelques pourcents de batterie pour nous éclairer.

Nous arrivons au bout et sommes accueillis par les habitants du coin. Le campement est très à l’écart de toute civilisation : il se perche au bord des falaises, entouré par des montagnes. Impossible donc pour les touristes de venir par un autre moyen que le tunnel. Ce qui en décourage certainement pas mal.  Nous parcourons le campement avant de poser notre tente dans un petit coin, en face de la mer.

Road trip en Italie : Plage de Guvano à Cinque Terre

Road trip en Italie : Plage de Guvano à Cinque Terre

Road trip en Italie : Plage de Guvano à Cinque Terre

Road trip en Italie : Plage de Guvano à Cinque Terre

Cela nous a fait un bien fou de nous retrouver au calme, dans une nature presque intacte. C’est plutôt amusant de voir cette communauté vivre dans un tel endroit, à la manière des hippies du film « Into the Wild ». Nous passons enfin une paisible nuit avant de quitter l’Italie.

Au final, je ne vous cache pas notre déception pour l’Italie. Peut-être avons nous fondé trop d’attentes dans ce que le pays aurait pu nous offrir. Excepté les magnifiques villages de Cinque Terre ainsi que ses paysages environnants ; le surplus de touristes, le sentiment de déranger les commerçants et la mauvaise nourriture ne nous donne pas envie de poursuivre le road trip. Et c’est bien dommage. J’ose espérer que ce que nous avons vécu n’est pas représentatif de l’Italie, je ne veux, par exemple, pas mettre tous les commerçants dans le même sac. Nous aurions aimé rencontrer d’authentiques italiens, vagabonder à travers des petits villages atypiques et manger une vraie pizza accompagnée de mozzarella traditionnelle… Peut être pour une prochaine fois !

Rendez-vous bientôt pour la suite de notre aventure. Le prochain pays concerné : la Slovénie ! :)

Découvrez le récit précédent de ce road trip estival :

Et l’article d’Estelle : road trip en Italie.

15 Comments

  • Donlope

    Je comprends votre déception, néanmoins les photos sont superbes et donnent vraiment envie! peut être à un autre moment de l’année?

    • hugolebeller

      Merci beaucoup !
      Oui, je pense qu’en dehors de la haute saison ça peut être beaucoup sympathique :)

  • Anne

    C’est amusant, quand nous sommes allés à Rome, nous étions un peu déçus aussi (faut dire que notre hotel était nul). Mais quand on y repense maintenant, on se dit que c’était chouette, qu’on y retournerait bien, qu’il y avait une douce ambiance… Mystères de l’Italie.
    Je n’avais jamais entendu parler de Cinq Terre avant cette année, et là, j’en vois des images partout. Ils ont du faire une bonne publicité pour rendre la région désirable! Et peut être les commerçants ne sont-ils pas encore habitués à l’afflux plus important de touristes?
    Belles images en tout cas.

    • hugolebeller

      Oui, chaque personne vit sa propre expérience. C’est relativement subjectif comme avis, mais c’est vrai que pour nous malheureusement nous en gardons pas forcément une très bonne image (de Cinque Terre du moins). Nous espérons un jour y retourner pour visiter le sud et Rome entre autre.
      Merci pour ton commentaire :)

  • […] Le périple en Italie nous a épuisé physiquement et mentalement. Nous avions besoin d’apaisement, de ressentir le bien-être d’un lieu calme et relaxant. Notre choix s’est d’abord porté sur le lac de Bled, puis sur le lac de Bohinj. […]

  • Emeline Leyreloup

    Bonjour, avec mon copain nous voulons partir en voiture faire les 5 villages des cinques terre et faire du camping sauvage. Est ce que cela s’y prête t-il ? Il n’y a pas de surveillance ? Période de juillet pas d’interdictions ?
    Merci :)

    • hugolebeller

      Hey ! J’espère que je ne réponds pas trop tard mais vous pouvez vous rendre à la plage « secrète » de Corniglia. Vous aurez un endroit pour poser votre tente et vous serez tranquille :) Sinon, vous pouvez toujours tenter ailleurs mais on a eu beaucoup de mal pour trouver un endroit agréable…

  • Xavier Perpina

    Bonne Question Emeline , j’ai la même interrogation ma copine et moi même souhaitons vivre la même expérience durant le mois d’Août ( Camping sauvage, etc…) . Est ce possible ?

    • hugolebeller

      Salut ! Comme je l’expliquais dans le commentaire précédent, je conseille la plage secrète de Corniglia ! Ailleurs, c’est difficile… ;-)

  • bonte

    Hello =)
    Avec mon amie, nous voulions le faire en camping sauvage aussi mais on voulait avancer de villages en villages et non se poser à la plage secrète et devoir y retourner tous les soirs :/
    est ce possible?
    Comment faisiez vous pour vous laver? ^^
    merci par avance
    bye

    • hugolebeller

      Salut ! Oui c’est possible, mais attendez-vous à avoir un peu de difficultés pour vous poser tranquillement. Disons que nous n’avons jamais été embêtés par qui que ce soit, un paysan du coin nous a même laissé planter notre tente devant son champ, mais les endroits confortables ont été rares pour nous. Le tout, c’est d’explorer un peu les environs et repérer des zones susceptibles de vous accueillir une nuit :-)
      Pour se laver, il y a des douches publics sur le bord des plages ;-)

  • Hassina

    Les voyages sont faits de bons et mauvais moments ! Il ne faut pas oublier les bons et apprendre des mauvais. Je vais également partir faire un tour de l’Italie du nord, et notamment aller au cinque terre. Avec mon petit ami, on comptait opter pour le camping sauvage. Celui-ci n’étant pas toléré, j’ai bien peur de tomber sur des gens désagréables qui viendraient nous embêter (on y va debuts Septembre donc presque dans la hors saison). Cependant, est-ce possible que vous pussiez m’indiquer (sur une carte) les deux endroits (dont la plage secrète) où vous avez posé votre tente, s’il vous plaît ?

    • hugolebeller

      Hello !
      En effet, dans tous les cas, que ce soit positif ou négatif, je prends chaque expérience en considération !
      Concrètement, on a posé notre tente une nuit dans la montagne qui domine Riomaggiore, et nuit dans celle qui domine Vernazza. Je peux difficilement indiquer sur une carte puisque l’on y a été totalement à l’aveugle…
      La plage de Guvano (la plage « secrète »), elle, se trouve à Corniglia. Pour y parvenir c’est simple : vous devez traverser un tunnel abandonné pendant environ 15min. Il se situe à côté de la gare, à environ 10 min de marche.
      Il y a très peu de chances que vous soyez embêté. C’est le risque du camping sauvage, mais si vous vous mettez à l’écart des habitations, il n’y aura aucun souci ! :-)

  • Simon

    Hello!
    Je compte aussi faire un tour des cinq terres avec mon sac à dos début septembre. Je me demandais également si le camping sauvage n’était pas trop compliqué au vu du côté fort touristique de cette région. Avez-vous rencontré des problèmes Hassina?

    Bonne soirée :)

Poster un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :